La Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy
S.I.E.A.L.
Association loi 1901
Déclaration à la Préfecture de la Seine au 1/08/2002 Journal officiel du 7/11/2002, n° 3240

Les membres du bureau de La Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy
Président,
Frédéric Amsler: Suisse,
professeur d’histoire du christianisme à la faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne
Vice-Président,
Charles Talar: Américain,
professeur de théologie systématique à la School of Theology du St Mary Seminary de l’université St thomas de Houston
Trésorier,
Michel Couvreux: Français,
Agriculteur
Secrétaire,
Colette Ribout: Française, professeur d'EPS en retraite
Président d'honneur,
Pierre-E. Leroy, Français,
ancien maître de Conférences au Collège de France


A l'occasion du 160e anniversaire de la naissance d'Alfred LOISY, le 28 février 1857,
la Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy a tenu son assemblée générale annuelle
le samedi 4 mars 2017 à 10h,
dans la salle du Conseil municipal de la Mairie de Ceffonds (Haute-Marne), proposée par Monsieur Eric Krezel, maire.
A l'issue de cette réunion une plaque a été dévoilée à 11h30 sur la maison qu'habita Alfred Loisy à Ceffonds.
La prochaine A.G. aura lieu le 3 Mars 2018

L'ordre du jour était le suivant:
- Approbation du compte rendu de l’AG du 5 mars 2016 (exercice 2015)
- Rapport moral (activité 2016)
- Rapport financier (exercice 2016)
- Le site Internet de la Société pour l'étude d'Alfred Loisy
- L'avenir de l'association
- Divers

Etes-vous à jour de votre adhésion?
Voir le bulletin à la page adhésion

Les participants à l'AG du 4 mars 2017

Photo prise et offerte par le Journal de la Haute Marne



Les Statuts (à télécharger au format Pdf)
 

Giacomo Losito

Avec Émile Poulat, à la découverte des arcanes de la crise moderniste (1950-1962)
Un article qui explique comment Emile Poulat a mûri ses intérêts pour la crise moderniste et l'œuvre d'Alfred Loisy
Pour lire cet article dans les Archives de sciences sociales des religions (Ed EHESS)
Suivre le lien suivant ---> http://journals.openedition.org/assr/28277


Hommage à Emile Poulat
L’historien et sociologue Émile Poulat est mort samedi 22 novembre 2014 à Paris,
à l’âge de 94 ans.
Une vie dans le siècle consacrée à l’étude du catholicisme contemporain.

Emile Poulat s’est éteint le samedi 22 novembre 2014, au terme d’une vie consacrée à une carrière scientifique exceptionnellement longue et féconde, qui teinte notre tristesse de reconnaissance profonde.

La Société internationale pour l’étude d’Alfred Loisy tient à rendre hommage à Emile Poulat, à l’historien et au sociologue du catholicisme français contemporain, au pionnier surtout de l’étude de la crise moderniste, dont aujourd’hui encore les traces ne sont pas complètement effacées.

Emile Poulat a apporté une contribution majeure à la compréhension de cette crise qui a déchiré le catholicisme romain au début du XXe siècle et il n’est pas exagéré d’affirmer qu’il a réussi à transformer ce conflit ecclésial traumatisant en objet d’étude scientifique. Pour ce faire, Emile Poulat a été un observateur particulièrement bien placé.

En tant que prêtre, il a vécu de l’intérieur une autre crise, celle des prêtres-ouvriers, avant de se retirer du ministère, mais point de l’Eglise catholique romaine, pour embrasser une carrière scientifique en sociologie muni d’un doctorat en théologie. Il serait commode de parodier Ernest Renan en disant que pour comprendre la crise moderniste, il faut avoir été prêtre et ne plus l’être.

Mais à l’expérience, encore faut-il ajouter l’intelligence pour être en mesure de construire un questionnement critique. Jamais tenté ni par le témoignage à chaud ni par la description froide, Emile Poulat s’est mû dans l’entre-deux, pourrait-on dire, de la critique empathique.
Cette distance critique, Emile Poulat l’a acquise par la sociologie et l’histoire, dont il a su reconfigurer les méthodes afin d’adapter leurs questionnaires à son objet. Originale, l’approche d’Emile Poulat ne s’est pas contentée d’être descriptive pas plus qu’elle ne s’est égarée hors des sentiers battus, mais, par une subtile conjugaison des méthodes, s’est toujours efforcée d’être compréhensive en cherchant à capter de l’intérieur la pensée des acteurs.

Dans l’écheveau des projets biographiques de et sur Alfred Loisy, Emile Poulat a ainsi dégagé une clé de lecture pour comprendre l’humanité complexe du savant champenois. A cette intelligence des hommes, Emile Poulat y parvenait grâce à une connaissance approfondie des sources, soutenue par une mémoire confondante.
Participer à des colloques scientifiques en sa compagnie était un délice. Quand les discussions menaçaient de s’enliser faute de matière, on pouvait être sûr qu’Emile Poulat citerait telle lettre ou tel autre document inédit pour éclairer les problèmes d’une lumière nouvelle.
Ce n’était pas érudition écrasante, mais une science légère volant sur les ailes d’une intelligence qui entraînait à sa suite les consciences éveillées.

La Société internationale pour l’étude d’Alfred Loisy, dont il assurait en quelque sorte le haut patronage intellectuel, se souviendra avec reconnaissance de tout ce qu’elle lui doit.

Frédéric AMSLER, le président de la SIEAL


L'activité internationale
C J.T Talar, Prêtre diocésain (Diocèse of Bridgeport) et universitaire américain, a demandé et obtenu avec l'accord de Pierre Leroy, le statut " Related Scholary Organisation (société savante apparentée) auprès de l'Américan Academy of Religion (AAR - Académie américaine de religion)

C.J.T. Talar, University of Saint Thomas, Houston

The Société is a non-profit association formed to foster study of the French exegete and scholar of religion, Alfred Loisy (1857-1940) and of the Roman Catholic Modernist movement in which he figured so prominently. It was formed to foster international communication and contact among scholars from a variety of disciplines as well as other interested parties whose work and interests bear upon issues that surfaced in the latter decades of the nineteenth century and remain of enduring religious signifance.

C.J.T Talar explique le but de cette société savante dans un courriel adressé à la Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy en juillet 2007

" L'idée était de créer un lieu de rencontre américain pour les communications sur Loisy en particulier, ainsi que sur le Modernisme en général, étant donné la contribution de Loisy à ce mouvement plus large. La société a ouvert sa première session à la réunion nationale de l'AAR à Washington DC en novembre dernier, au cours de laquelle 3 communications ont été données pour marquer le centenaire de la condamnation du Modernisme. Ces 3 présentations, ainsi que 3 présentations complémentaires (dont une par G. Losito) ont été publiées en janvier 2007 dans la revue " U.S. Catholic Historian ". Ma contribution a porté sur la réception en France de Pascendi, qui accorde un rôle prépondérant à Alfred Loisy. "


2009 Meeting of the American Academy of Religion, Montréal, Canada, 7-10 November 2009
"Loisy sur la liturgie" par Harvey Hill
Hill a souligné l'intérêt de Loisy pour la liturgie et les deux aspects de sa foi moderniste: son effort pour combiner l'histoire et la spiritualité catholique-qui, selon Hill, définissaient le modernisme de Loisy.
Hill met l'accent sur deux conséquences du départ de Loisy du pensionnat de Neuilly en 1899: d'une part il a cessé de dire la messe en public et d'autre part après 1906, il a enseigné à l'Université et il plaçait le développement de la liturgie chrétienne dans le contexte des autres traditions religieuses. En conséquence, il était en face de la question du lien entre la foi et la pratique chrétiennes avec l'érudition critique.
Les limites de l'œuvre de Loisy montrent la difficulté de son projet: il espérait articuler une spiritualité chrétienne moderne qui conserverait la meilleure de la tradition catholique pendant qu'elle absorberait le meilleur de l'âge moderne.
"Du Symbolisme à la Politique: John R. Slattery comme lecteur de A. Sabatier, W. Ward, et A. Loisy" par William Portier
Il y a plusieurs personnages dans la crise moderniste qui sont associés avec le "symbolisme doctrinal"-Marcel Hébert, Wilfrid Ward, Alfred Loisy, entre autres, et, les Américains John R. Slattery et Denis O'Connell. Dans sa communication, Portier a exposé la position de Slattery et O'Connell entre 1899 - 1901, sous l'influence d'Auguste Sabatier et Wilfrid Ward, avant la radicalisation de Slattery et son départ de l'Église, et la tournure d'O'Connell comme l'antimoderniste et, éventuellement, comme évêque de Richmond, Virginia.
Slattery a suivi l'œuvre de Loisy dès la parution de l'Enseignement biblique. La première visite à l'exégète a été en 1895; d'autres ont suivi ainsi qu'une correspondance. L'addition de l'œuvre de Newman sur le développement de la doctrine à celles de Sabatier et Ward ne satisfaisait pas Slattery. L'Évangile et l'Église aussi, et Portier a tracé les raisons pour l'insuccès. "Enfin, [Slattery] ne pensait pas que Loisy ait réussi à faire une relation entre l'ordre religieux, dont Harnack est représentatif, et l'ordre historique, dont Newman est représentatif.
"Loisy, Newman, et 'l'individualisme religieux'" par Andrew Pierce
Dans sa communication Pierce expose les motivations qui gouvernaient la stratégie de "Firmin" articles publiés par Loisy dans la Revue du clergé français (1898 - 1900). Parmi celles-ci, il a constaté la signification symbolique de la condamnation des ordres anglicans par Léon XIII en 1896, et la publication de l'Esquisse d'une philosophie de la religion par Auguste Sabatier en 1897. Aussi, il examine l'appel à Newman de Loisy et il note que cet appel présuppose une réinterprétation radicale de la théologie de Newman sur la révélation. Troisièmement, il pense que Firmin a construit un type idéal-l'individualisme religieux-contre lequel il a défendu le Christianisme catholique, mais, en faisant cela, il a déformé la position de Sabatier. L'apologétique de Loisy-Firmin était assez proche de l'orientation de Sabatier, et il devait faire une simplification de cela pour poursuivre ses buts. Parce que, en réalité, il a critiqué la néo-scolastique avec sa théologie anhistorique et sa compréhension aristotélicienne de l'essence, sous couvert d'un critique d'Esquisse de Sabatier.
"La Mobilisation de l'Esprit: La Guerre et religion de Loisy" par C.J.T. Talar
Pendant la Grande Guerre, Loisy a écrit deux ouvrages en rapport avec le conflit en cours: Guerre et religion (deux éditions, 1915), et Mors et Vita (1916, 1917). Dans la deuxième édition du premier livre, Loisy a ajouté un long commentaire d'un livre de Maude Petre, Reflections of a Non-Combatant (1915). Dans cette édition il a expliqué la responsabilité de la guerre, a critiqué la neutralité de la papauté, et exposé ses espoirs pour le futur de l'humanité. Aussi, il a énuméré les points où il est en accord avec Miss Petre et en désaccord sur le sujet de la religion de l'humanité. Il est clair que, même après sa rupture avec l'église, et pendant la guerre, il conservait sa foi dans l'humanité.
La Culture Catholique et la 'Grande Guerre'" par Richard Schaefer
Schaefer examine plusieurs écrits de Catholiques français (Dont Guerre et religion de Loisy) et de Catholiques allemands pour voir comment les uns et les autres ont éclairé. leurs situations respectives. Pour des Catholiques en France comme en Allemagne, leur polémique a cherché à réduire l'ennemi à la barbarie comme un repoussoir contre lequel ils sont apparus à son avantage.. En Allemagne, le but fut de présenter le Catholicisme en lumière favorable vis-à-vis du Protestantisme; en France, de présenter le Catholicisme vis-à-vis la République, la Nation.
"La Rhétorique de la Guerre dans l'Épître aux Romains de Karl Barth: Une Analyse Théologique" par Paul Dafydd Jones

Jones examine la deuxième édition (1922) de l'Épître aux Romains de Karl Barth et soutient la thèse que la rhétorique de ce texte, qui montre l'influence de la guerre, servit un dessein discret, cohérent, et défendable théologiquement. Ses références à une rhétorique de la guerre n'éclairent pas seulement le contexte dans lequel Barth travaillait; elles jouent aussi un rôle important -en fait, un rôle constitutif- dans l'articulation d'une anthropologie théologique. Elle décrit un moi comme :
(a) brisé en pièces par l'attaque de Dieu,
(b) redéfini par une grâce qui tue et qui ressuscite,
(c) poussé en avant vers une vie comme disciple qui déclare, comme une parabole, la réalité présente et future du royaume de Dieu.

Ce texte saisit l'héritage de rhétorique de la Grande Guerre pour montrer l'humain comme il/elle est jugé(e) et sauvé(e) par Dieu.

   

Congrès annuel de l'American Academy of Religion, session "Société Internationale d'études sur Alfred Loisy",
San Francisco, 20 novembre 2011
Présentation des Carnets d'Alfred Loisy (à paraître) par Frédéric Amsler

Loisy as Himself : A Brief Presentation of his Carnets personnels by Frédéric Amsler

La Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy était présente au congrès de l'American Academy of Religion,
Chicago, Illinois, 17 - 20 novembre 2012

Meeting of the American Academy of Religion
Novembre 2013 à Baltimore, Maryland
Theme: Working Papers on Roman Catholic Modernism

Convener: David Schultenover, Marquette University

Annelise Lannoy, University of Gent
"The Struggle with Myth in Early 20th Century History of Religions in France: Alfred Loisy and the Christ-Myth Theory, 1910 - 1922"

Jeffrey Morrow, Seton Hall University
"Babylon in Paris: Alfred Loisy and the Discipline of Assyriology"

C.J.T. Talar, University of St. Thomas (Houston)
"Richard Wagner, moderniste? Marcel Hebert's Study of Religious Experience in Wagner's Work"

SIEAL meeting as a a Related Scholarly Organization of the American Academy of Religion,
National Meeting, 22 - 24 November 2014, San Diego, California
Presider: Jeffrey Morrow, Seton Hall University

Part I:
Panel on William Portier, Divided Friends (Catholic University of America Press, 2013)

Sandra Yocum, University of Dayton
David Schultenover, S.J., Marquette University
C. J. T. Talar, University of Saint Thomas, Houston
Responding: William Portier, University of Dayton

Part II
"Comparative Method in Alfred Loisy's Les Mysteres paiens et le mystere chretien and in the Correspondence between Loisy and Franz Cumont"
Danny Praet, University of Gent

SIEAL meeting as a a Related Scholarly Organization of the American Academy of Religion,
National Meeting, 19 -22 November 2016 San Antonio Texas
William Portier , Présiding
University of Dayton

How Exactly to "Restore All Things in Christ"? Differences among Sympathizers of Modernity and Their Opponents: David Schultenover, Marquette University

"La religion" in Loisy: A Look at Loisy's Use of "la religion" in the Context of the History of Religion. Jeffrey Morrow , Seton Hall University

Albert Houtin as Biographer: C.J.T. Talar, University of Saint Thomas, Houston

The American Academy of Religion, Boston, Massachusetts, 18 -21 November 2017

Modernists and the Papacy Sunday 19 November 2017

Sheraton Boston-Jefferson (Third Level)

Jeffrey Morrow, Seton Hall University, Presiding

Elizabeth Farnsworth, University of Dayton Wilfrid Ward on the Liberalism of Pope Leo XIII

Annelies Lannoy, Ghent University The Papacy in the Correspondence of Franz Cumont and Alfred Loisy

Luc Brogly, Eckholsheim, France Pierre Batiffol, Bishops, Cardinals, and Popes: A Survey from his Private Letters and Published Works

Max Vodola, Catholic Theological College Roncalli, Modernism, and the Journey to Vatican II

Responding: Charles J. T. Talar, University of St. Thomas, Houston

 




Copyright © 2017
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un email à [Emmanuel Silvy].
Dernière modification : 21.12.2017