Commémoration de l'excommunication
d'Alfred Loisy
Alfred Loisy: cent ans après l'excommunication le 7 mars 1908

Le 7 mars 2008 à 20h30 à Châlons en Champagne,
à l'auditorium de la maison diocésaine Odette Prevost,
avec l'aide de la DRAC et du Conseil régional de Champagne-Ardenne
  • Un montage audio visuel sur la vie et l'oeuvre d'Alfred Loisy
 
  • Conférence de Frédéric Amsler professeur à l'université de Lausanne (Faculté de théologie et de sciences des religions, Université de Lausanne)
    Thème: "Pourquoi Rome ne pouvait pas ne pas condamner Alfred Loisy?"

    Consulter le texte de la conférence au format Pdf
Le conférencier: Frédéric Amsler
  • Débat autour de la notion d'exclusion idéologique
 
Le président, Pierre Leroy
  L'assemblée à la maison diocésaine

Le 8 mars 2008, dépôt d'une gerbe à Ambrières sur la tombe d'Alfred Loisy par la Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy
Le Président déposant une gerbe
Au cimetière d'Ambrières
La tombe d'Alfred Loisy

Le 8 mars 2008, à l'extérieur du cimetière d'Ambrières Pierre Leroy, président de la Société Internationale d'Etudes sur Alfred Loisy évoque la personne, l'oeuvre et la mémoire d'Alfred Loisy
Le président, Pierre Leroy

La famille Couvreux, parents d'Alfred Loisy, a reçu les membres présents dans la maison natale d'Alfred Loisy autour d'un verre de l'amitié en présence de Monsieur le Maire d'Ambrières
La ferme natale d'Alfred Loisy

L'actualité de la commémoration de la condamnation, lire l'article
sur le site http://golias-editions.fr/spip.php?article1925

Consulter le dossier de presse de la commémoration
 

Les échos de la commémoration de l'excommunication d'Alfred Loisy
dans le bulletin officiel du diocèse de Châlons en Champagne

Eglise de Châlons en Champagne, 4 avril 2008

Alfred LOISY ou L'exclusion idéologique

" L'exclusion idéologique , le cas Alfred Loisy" c'est sous cet angle que la Société Internationale d'Etudes Alfred Loisy (S.I.E.A.L) a choisi de célébrer le centenaire de l'excommunication d'Alfred Loisy. Figure marquante du courant " moderniste ", ce prêtre du diocèse de Châlons, originaire d'Ambrières, bibliste et exégète de renom, prônait une approche historico-critique des textes sacrés au même titre que d'autres textes profanes réclamant l'autonomie de la raison par rapport à la foi. Au cours de son intervention, Frédéric Amsler, professeur d'histoire du christianisme à l'université de Lausanne (Suisse) s'est appliqué à montrer comment l'église catholique du début du 20ème siècle, bousculée dans sa tradition et se sentant alors menacée dans ses fondements a été amenée à excommunier Alfred Loisy et à condamner ses idées. Celles ci sont aujourd'hui reconnues et même dépassées. A preuve la tenue de cette manifestation à la maison diocésaine Sœur Odette Prévost et la présence du Père Gilbert Louis évêque de Châlons, comme le soulignait avec malice Pierre Leroy, président de la société d'études. Et Frédéric Amsler de poser cette question en conclusion de la soirée : "Exclure est-ce signe de force ou de faiblesse" ?
Alain Alex


Alain Alex

N.D.L.R. : Ci-dessous, la réaction d'un théologien participant à la rencontre

La condamnation d'Alfred Loisy : bavure ou nécessité ?

Fallait-il excommunier Alfred Loisy, prêtre du diocèse et professeur à l'Institut Catholique ? De fait, ses travaux d'Ecriture sainte, quelle qu'en fut la rigueur scientifique pour l'époque, ont semblés et sont encore maintenant peu compatibles avec la foi catholique : ils ne pouvaient qu'être mis à l'Index, dès lors qu'ils étaient présentés non plus comme des hypothèses et des questions, mais comme des démonstrations obligeant le Magistère à réviser sa vision du Christ et de son lien avec l'Eglise. Cette mise à l'Index en 1903 précède l'excommunication de Loisy, en 1908. Le centenaire de cette excommunication fut le cadre de la conférence de Frédéric Amsler, professeur à Lausanne (Maison Odette Prévost, vendredi 7 mars)...
Jacques Wersinger
........ Lire l'intégralité de l'article .......


Jacques Wersinger

Retour en haut   

Copyright © 2017
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un email à [Emmanuel Silvy].
Dernière modification : 06.01.2017